• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Posté par le dans Education - Famille
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1715
  • Imprimer
  • Signaler cet article

CR de la Conférence sur la CNV

CR de la Conférence sur la CNV

CR de la conférence sur la CNV

De Dominique Bouilloud

10 mai 2016

 

NOTE DES AUTEURES du CR : ce CR émane des notes prises pendant la conférence. Difficile d’être exhaustives face à la densité d’informations que nous avons entendues et d'être 100% fidèles du fait de nos biais cognitifs ! Alors n’hésitez pas à le compléter ci-dessous. Il n’en sera que plus complet !

 

Note 2: Un stage de pratique à la CNV sera proposé à l'Automne

 

La CNV est une autre manière de communiquer (se faire entendre par l'autre et écouter l'autre)

Comment je peux être moi sans être contre l'autre?

Comment je peux être moi avec l'autre sans me perdre moi?

 

Une des croyances populaires propose comme unique solution: la violence.

La violence vient de la frustration de ne pas savoir communiquer.

Il est intéressant de se poser la question suivante : Comment se déclenche la violence en moi ?

 

La CNV propose d'être vrais, être responsables et être libres.

 

Dans notre société il y a une confusion entre le besoin et le désir.

Pourtant le désir dépend de chacun. Le besoin lui est universel quelque soit sa culture, son sexe ….

ex: avoir besoin d'un café est en fait un désir: il est propre à chacun d'en vouloir un ou non.

ex: la reconnaissance / l'écoute / la sécurité affective / le ressourcement/ l'appartenance / le partage / la communication / les besoins physiologiques sont de réels besoins car ils sont universels. Cette liste n'est pas exhaustive.

Contrairement à la pyramide de Maslow, en CNV, il n'ya pas de hrarchie des émotions.

Ex recherché sur Internet pour identifier ses sentiments (parmi de nombreux sites)

http://vanina.typepad.fr/files/big_revolution_sentiments.pdf

Ex la roue des émotions pour clarifier ses émotions et ses besoins http://www.lautrementdit.net/la-roue-des-emotions

Quand nos besoins ne sont pas alimentés, on ressent des émotions négatives: tristesse, peur, colère.

 

La méthodede la CNV est une méthode simple qui se décline en 4 points, qui nécessitent de la pratique:

b2ap3_thumbnail_Bonhomme_OSBD.svg.png(source WIKIPEDIA)

 

En CNV, il y a un grand travail sur le vocabulaire des sentiments à faire. Ce travail sert à affiner son ressenti. Le monde actuel regorge de connaissances mais il ya encore peu de place pour la connaissance intérieure.

On observe,on décrit une situation sans critique ni jugement (ni envers soi-même, ni envers l'autre).

On définit ce qu'on ressent le plus précisément possible. On rejoint les besoins fondamentaux et universels.

On formule une demande quand le besoin n'est pas satisfait.

 

Plus on pratique, plus la dénomination des sentiments et des besoins est aisée. En CNV, on distingue:

- le langage girafe: allusion au fait que c'est un animal qui n'a pas de prédateur et qui n'en est pas un et c'est également l'animal qui a le plus gros cœur.

- le langage chacal: allusion au fait que ce soit un animal qui n'a pas encore appris à communiquer.

 

Quand on est entendu, on est plus en capacité d'écoute.

On a la capacité de négocier à partir ce de qu'on désire et ce qu'on désire de l'autre.

 

« Derrière toute sorte d'expression, il y a des besoins.» Marshall Rosenberg

 

On se met en colère quand quelque chose est mise à mal.

En CNV on parle de soi, on ne renvoie pas la responsabilité sur l'autre. La communication est basée sur l'empathie.

Empathie = présence à nous-même, à l'autre dans la bienveillance

Il n'existe pas une seule mais 1000 façons de solutionner son problème.

 

Bibliographie:

  • Marshall Rosenberg (par ordre chronologique d'édition) :
    • La Communication Non Violente au quotidien, éditions Jouvence, 2003. (ISBN 2-883-53314-8)
    • Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) : Introduction à la Communication NonViolente, 2e édition, éditions La Découverte, 2005. (ISBN 978-2-707-14381-5)

Par ordre chronologique croissant :

  • Wayland Myers, Pratique de la communication non-violente : établir de nouvelles relations, St Julien-en-Genevois, Jouvence,‎ 1999 (ISBN 2-883-53184-6)
  • Thomas d'Ansembourg, Cessez d'être gentil, soyez vrai! : être avec les autres en restant soi-même, Montréal, Éditions de l'Homme,‎ 2000 (ISBN 2-761-91596-8)
  • Jean-Philippe Faure, L'empathie, le pouvoir de l'accueil : au cœur de la communication non-violente, St. Julien-en-Genevois Genève/Bernex, Editions Jouvence,‎ 2003 (ISBN 978-2-883-53349-3)
  • Lucy Leu, Manuel de communication non violente : exercices individuels et collectifs, Paris, La Découverte,‎ février 2005 (ISBN 2-707-14454-1)
  • Françoise Keller, Pratiquer la communication non violente : passeport pour un monde où l'on ose se parler en sachant comment le dire, Paris, InterÉditions,‎ 2011 (ISBN 978-2-729-61112-5)

Pour aller plus loin: https://fr.wikipedia.org/wiki/Communication_non-violente

Modifié le
Après l’arrivée de notre premier enfant, je me suis vite aperçue que la théorie pouvait parfois être bien loin de la pratique…
Les habilités des ateliers FABER & MAZLISH , la CNV, la connaissance des neurosciences et des rencontres enrichissantes m'aident dans mon quotidien à mieux communiquer.
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mardi, 19 septembre 2017