• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Posté par le dans La Vie de l'Asso
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 540
  • Imprimer
  • Signaler cet article

COMPTE-RENDU CONFERENCE DE JEAN FRANCOIS LAURENT Gestion des émotions et précocité le 13 avril 2017

un climat de bienveillance

Pour commencer, la conférence, Jean-François Laurent nous indique qu'il y a un aspect génétique à la précocité. D'après les spécialistes, tous les enfants dont la précocité est avéré ont au moins un de leur parent qui l'est également.

On ne peut plus faire semblant de ne pas connaître l'intérêt des neurosciences. Les études dans ce domaine montrent l'importance du contexte pour apprendre. Plus l'enfant vit dans un climat bienveillant, plus il lui est facile d'apprendre.

Ainsi dès le début de son allocution, Jean-François Laurent nous propose un exercice de relaxation /méditation. A l'aide d'une musique d'ambiance, les yeux fermés, nous nous replongeons dans un moment agréable. Tout est calme paisible, nous revivons cet instant.

Cet exercice a pour but de se donner un temps où on se fait du bien à soi, de prendre du temps pour soi.

Il faut savoir que le cerveau ne fait pas la distinction entre réel et évoqué. Ce qui veut dire que pour notre cerveau, nous avons vécu ce moment agréable 2 fois. Les effets du souvenir ont autant d'importance que le fait d'avoir vécu ce moment.

Commencer sa journée par un moment d'intériorisation permet une hausse de rentabilité de 30°/° , d'après des études de management. En classe ou à la maison,il faut essayer de se donner des moments pour se remémorer ces instants de tranquillité.

Plus on connaît ses qualités, plus on s'en sert , plus ça sert aux autres et plus on apprend à communiquer avec bienveillance avec les autres.

En résumé, les amis pour apprendre sont :

- l'évocation de souvenirs positifs

- le calme et la sérénité physique émotionnel et mental

- se mettre et être dans le beau, le bien, le bon.

Au contraire, les ennemis est le stress. Le stress entraîne 3 types de réponses :

- l'inhibition : on reste figé et on peut plus réfléchir

- la fuite

- l'agression

Comprendre les émotions est important pour comprendre les enfants, et c'est particulièrement primordial pour les enfants précoces dans la mesure où leur émotionnel est exacerbé , où ils ressentent les émotions plus vivement que les autres.

Il n'y a ps de don dans la précocité mais une information qui circule vite et dans toutes les directions. C'est la pensée en arborescence. En fait il capte tout.

Les différents noms employés pour désigner la précocité

Les spécialistes nomment de différentes façons les enfants précoces . Pour vous aider voilà un liste non exhaustive :

- précocité / enfant précoce

- surdouance (Fabrice Bak) / enfant surdoué

- les zèbres (Jeanne Siaud-Facchin) : « Le zèbre, cet animal différent, cet équidé qui est le seul que l'homme ne peut pas apprivoiser, qui se distingue nettement des autres dans la savane tout en utilisant ses rayures pour se dissimuler. »

- EIP : Enfant Intellectuellement Précoce

- HPI :Haut Potentiel Intellectuel

- APIE Atypique Personne dans l'Intelligence Emotionnelle (Jean-Francois Laurent)

…......

Des pistes pour aider à reconnaître une éventuelle précocité chez son enfant

Dans cette liste non exhaustive, vous pouvez reconnaître des caractéristiques de votre enfant sans qu'il les ait toutes.En revanche si vous reconnaissez plusieurs facteurs dans cette liste, il serait bon de vous interroger ou d'interroger un professionnel.

- dès les premiers jours ou premières semaines de la naissance, le regard envers l'adulte est précis et accrocheur.

- le port de tête: le nourrisson tient sa tête précocement.

- en ce qui concerne l'acquisition de la marche, elle se fait vers 1 an ou avant, l'enfant se cogne souvent.

- en ce qui concerne l'acquisition de la parole, on note 2 cas de figure. Soit l'enfant parle plus tôt que l'âge moyen. Soit l'enfant parle plus tard mais du jour au lendemain, les phrases sont construites. L'enfant attendait de maîtriser le sujet avant de se lancer.

- commence souvent ses phrases par « en fait » « tu sais »

- un décalage à l'école dans les compétence ou l'humeur

- un décalage aux rapport aux règles de l'école : les filles auront tendance à être introverties, les garçons plus extravertis.

- ce sont des enfants qui veulent tout maîtriser (dont problèmes de règles). Cela est révélateur d' un manque de confiance en soi.

- les métiers qu'ils envisagent de faire sont des métiers d'étude, des métiers en -logue : paléontologue psychologue ….qui surprennent pour leur âge

- ce sont des enfants qui adorent l'univers d'Harry Potter

- ce sont des enfants qui ont beaucoup d'humour et ils le comprennent très bien et très jeune

- ce sont des enfants hyperestésiques : leurs 5 sens sont en éveil et exacerbés. Les sensations à la lumière, du toucher de l'odorat sont intenses. Deux exemples typiques : les étiquettes de vêtement leur sont insupportables / les chaussettes qui sont toujours mal mises et qui leur procure des sensations désagréables. Ce ne sont pas des caprices mais une hypers sensibilité de leurs sens.

- l'exactitude. Quand il est affiché 20 h 02 à l'horloge, difficile de dire qu'il est 20h sans se faire reprendre « non il est 20 h et 2 minutes ! »

- grande capacité le monde et son environnement à comprendre même l'implicite

- enfant qui développe beaucoup l'imaginaire.

- ce sont des défenseurs de la justice. Ces enfants détestent l'injustice.

- les tempêtes émotionnelles

Quand quelque chose ne leur convient pas, ils peuvent avoir des attitudes incompréhensibles et disproportionnées aux yeux des adultes. Cela va des insultes à l'automutilation, le crises de nerf, les colères violentes.A l'inverse, les enfants peuvent somatiser et ce créer des symptômes physique de ce qu'ils n'arrivent pas à gérer émotionnellement.

Les émotions ressortent plus fortes. L'adulte est souvent décontenancé par la tournure que cela peut prendre. En cas de crise, il n'y a pas d 'explication à donner car ils ne peuvent pas entendre, raisonner.Encore une fois, ce n'est pas du cinéma, juste la démonstration qu'il n'arrive pas à gérer l'émotionnel trop prégnant. Un des outils dans ces moments là est de nommer le sentiment que l'enfant peut avoir (colère /tristesse …) : « Tu n'aimes pas quand je.... » «  Je vois un petit garçon en colère. »

Dans la mesure du possible:parler de vos émotions et de vous et commencer les phrases par « Je » . Le « tu » tue car il incrimine et affecte encore plus l'enfant.

2 pistes à explorer :

- la CNV Communication Non Violente

- les ateliers Faber et Mazlish pour une communication bienveillante envers son enfant

Ces enfants sont plus que d'autres, de vraies éponges émotionnelles. Ils ont un baromètre qui leur indique que quelque chose ne va pas. Du coup quand un parent ou adulte ne va pas, ces enfants ont besoin plus que d'autres d'être rassurés : « je ne vais pas bien mais tu y es pour rien. ». Et s'en tenir à une règle : ne pas mentir à un enfant.

pour en savoir plus sur les tempêtes émotionnelles

http://jean-francois.laurent.over-blog.com/2017/02/les-tempetes-emotionnelles.html

En cas de TOC (trouble obsessionnel compulsif), ne pas lutter contre. Car lutter contre bloque l'émotion. Il faut accompagner cette émotion pour qu'elle sorte. Toute émotion mal exprimée est imprégnée.

Vous pouvez vous référer au compte-rendu de la conférence de Sandrine Donzel sur Comment construire la confiance en soi de nos enfants que vous trouverez sur le site Ambérieu Alternatives

2 petit rappels :

- la maturité du cerveau émotionnel se situe à 25ans.

- C'est quand ils sont le plus pénibles qu'ils le plus besoin de manifestation d'amour. Tout enfant a un réservoir d'amour qu'il faut régulièrement alimenté par un mot gentil, un encouragement,un moment avec lui, un geste, une attention.

un outil pour gérer les émotions : les chauds doudous

D'après le livre de Claude Steiner Le conte chaud et doux des chaudoudoux

Un chaudoudou est un signe de reconnaissance positive qui favorise la confiance en soi. C'est une petite phrase ou une marque d'attention qui nous permet de montrer combien l'autre nous est cher.

On peut se dire des chaudoudous à l'école en famille, le soir , le matin au repas.Il peut être ritualisé.

Il est :

-gratuit

- sincère

- explicite

- fait du bien à celui qui le reçoit et à celui qui le donne

- inépuisable

Vous pouvez vous retrouver d'autres outils dans le compte-rendu de la conférence se Justine Verdier sur la gestion du stress pour petits et grands sur le site Ambérieu Alternatives

pour en savoir plus

http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com

www.jeanfrancoislaurent.com

bibliographie

pour une bibliographie très complète et explicative http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/bibliographie/

L'enfant doué, l'intelligence réconciliée de Arielle ADDA et Hélène CATROUX

Le livre de l'enfant doué : Le découvrir, le comprendre, l'accompagner sur la voie du plein épanouissement de Arielle ADDA

Les enfants surdoués : ou La précocité embarrassante"de Jean-Charles TERRASSIER

Guide pratique de l'enfant surdoué : Repérer et aider les enfants précocesde Jean-Charles TERRASSIER

Accompagner l'Enfant Surdoué" de Tessa KIEBOOM

On se calme !" du Dr Olivier REVOL

L'enfant surdoué : l'aider à grandir, l'aider à réussir

Trop intelligent pour être heureux ? L'adulte surdoué" de Jeanne SIAUD-FACCHIN

Les tribulations d'un petit zèbred'ALEXANDRA RENAUD

Be APIE de JEAN-FRANCOIS LAURENT

Be APIE junior de JEAN-FRANCOIS LAURENT

Be APIE baby de JEAN-FRANCOIS LAURENT

Be APIE à l'école de JEAN-FRANCOIS LAURENT

Le conte chaud et doux des chaudoudoux de CLAUDE STEINER

Modifié le
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité jeudi, 23 novembre 2017