• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Posté par le dans Education - Famille
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 360
  • Imprimer
  • Signaler cet article

COMPTE RENDU CONFERENCE SUR LE HARCELEMENT SCOLAIRE

COMPTE-RENDU

CONFERENCE DE NATHALIE GOUJON

DE CHAGRIN D'ECOLE

LE 30 MARS 2017

ORGANISEE AVEC LA CAFE DES PARENTS

ET AMBERIEU ALTERNATIVES

Qu'est ce que Chagrin d'école?

Chagrin d'école est à la fois un centre de formation et de consultation liées au problèmes scolaires.

On distingue 3 types de violences scolaires

- celles en rapport avec les relations (qui est ici le thème de ce soir)

- celles en rapport avec les problématiques d'apprentissage

- celles des enseignants en difficultés

Les thérapies mises en pratique en cabinet sont basées sur le modèle de Palo Alto. Ce sont des thérapies brèves (environ 4 séances) de psycho-praticiens.

La prévention est utile quand il n'y a pas de situations de harcèlement avéré.

Cependant dans les situations de souffrances rencontrées dans ces cabinets, elle ne suffit plus.Elle est même néfaste car elle renforce le rôle de l'agressé (qui est infantilisé du fait qu'il est besoin d'adultes pour résoudre ses problèmes)et de l'agresseur (qui ne subit jamais les conséquences de ses actes et qui en sort grandit).

Il a fallu inventer un autre modèle de communication.

Les propositions

  • ce qui ne marche pas

L'une des 1ères questions posées à l'enfant victime de violence à l'école est de savoir ce qu'il a fait pour que faire cesser le harcèlement.

Souvent les enfants ont essayé la discussion « Arrête » ou alors la fuite.

Or ces propositions renforce la situation de harcèlement car le bourreau se sent tout puissant.

La question souvent posée par la personne victime de harcèlement est : « Pourquoi moi ? »

En fait, le harcèlement marche parce que la personne repérée est vulnérable.

On distingue 3 causes de vulnérabilité :

- une faille ou une fragilité à un moment donné

- une vision du monde particulière

- du fait de l'intervention d'un adulte

Quand le problème est réglé par un adulte, cela renforce la fragilité de la personne harcelée. Elle est considérée comme quelqu'un qui ne sait pas s'en sortir seul. Au mieux la situation en intervenant, se cristallise au pire en s'amplifie.

Il y a 2 types de popularité : le type « Lady Di » et le type Nelly Olson qui elle assoit son autorité en torturant.

La situation de harcèlement a lieu quand il y a rencontre entre ces 2 types de popularité.

Dans le cabinet une des formules prononcées pour montrer à l'enfant que l situation n'est pas immuable est « Ca (le harcèlement) marche.... pour l'instant ! »

  • la nouvelle proposition : la flèche

La solution proposée par Chagrin d'école est de produire un effet boomerang.

Il s'agit de se servir de ce qu'a dit le harceleur pour renvoyer d'une manière élégante et répulsive (toujours pour se défendre). La morale ne suffisant pas : il faut toujours un élément répulsif pour le harceleur s'arrête. Les solutions de fuite ou de réponses du type « Arrête », ne marchent pas car il n'y a pas de conséquences directes sur le harceleur. Alors pourquoi arrêterait-il ?

Cette phrase formulée par le harcelé est appelée une flèche.

La flèche est une stratégie verbale qui a pour but de fragiliser la popularité de celui qui harcèle.

Dans plus de la moitié des cas, cette flèche n'a pas à être formulée simplement du fait que la posture du harcelé avait changé !

Pour opérer ce changement, il faut donc entreprendre un virage à 180°.

La formule de la flèche comprend donc 2 éléments :

- on reformule la brimade de l'autre « oui je suis grosse »

- on lance un pointe qui affaiblit la position de l'autre « mais moi si je veux maigrir j'ai la possibilité de le faire tandis que toi avec tu ne peux pas …...

La personne qui harcèle doit comprendre par la flèche que si elle continue elle n'aura qu'à contempler les conséquences de ses actes.

On considère que la flèche est comme une prise de judo où l'on se sert de la puissance de l'autre pour le déséquilibrer.

Une fois que le flèche est crée , l'enfant doit t s’entraîner à la verbaliser.

Puis se préparer aux conséquences : que va pouvoir rétorquer l'autre une fois le moment de déstabilisation passé ! Il faut trouver ce qu'il pourrait répondre pour ne pas se sentir démuni.

La flèche a ce double impact

- il permet à la personne harcelée de ne plus rester dans sa position de victime et de reprendre un nouveau départ

- il permet à la personne qui harcèle de se rendre compte qu'il n'est pas tout puissant.

Pour aider les enfants à parler :

- promettre qu'on ne fera rien sans son accord et tenir cette parole.

- leur faire visionner la conférence Ted'x d'Emmanuelle Piquet

bibliographie

Emmanuelle Piquet Te laisse pas faire (à destination des adultes)

Emmanuelle Piquet Je me défends tout seul(à destination des enfants)

Modifié le
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité jeudi, 21 septembre 2017