• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Vous étiez une centaine à participer à la conférence sur les 4 Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz. Voici ces 4 accords:

- Que ta parole soit impeccable,

- Quoiqu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle

- Ne faites pas de suppositions

- Faites toujours de votre mieux

Merci pour les témoignages de certains d'entre vous, venant confirmer l'efficacité de ces 4 accords pour les libérer de leurs vieux démons.

Don Miguel Ruiz  nous encourage à  AGIR pour nous sentir VIVANT, en nous rappelant que l'INACTION n'est qu'UNE PEUR D'ETRE VIVANT et D'EXPRIMER QUI L'ON EST.

Nous n'avons PAS A PROUVER quoi que ce soit, juste A ETRE et à dire NON quand nous avons envie de dire non.

Nous aurons BESOIN D'UNE VOLONTE FORTE car les obstacles seront nombreux, certains voudront saboter votre rêve.

La vie n'est pas un enfer, C'EST CE QU'ON EN FAIT QUI EST UN ENFER!

En appliquant ces 4 accords, il est IMPOSSIBLE DE VIVRE EN ENFER, au contraire vous découvrirez VOTRE PARADIS DE REVE PERSONNEL.

Chacun a pu repartir de la conférence avec un cadeau, un aimant rappelant les 4 Accords Toltèques afin de les garder en mémoire chaque jour.

Vous êtes nombreux à me demander l'enregistrement de cette conférence, aussi je la mettrai très prochainement (d'ici 1 semaine) sur ma chaine You tube.

Enfin, vous avez été nombreux à ne pas pouvoir venir et à me demander une prochaine date sur ce même thème.

Je referai donc cette conférence certainement sur le dernier trimestre 2017 et je vous tiendrai informés grâce à Ambérieu Alternatives et à la MJC.

Vous pourrez trouver des photos de la conférence sur mon site:http://sabine-barbier.fr/galerie-photos/

Je souhaite à chacun un beau printemps,

Bien à vous,

Sabine Barbier.

 

Modifié le

"Moi, talentueux ? Mais je ne suis pas Mozart ni Einstein..." Eh oui, la bienséance impose l'humilité. Si cette intention est saine – rien de plus désagréable que quelqu'un qui "ramène sa fraise" – nous avons rarement appris à reconnaître objectivement nos capacités. Or ce sont autant de ressources, et en être conscient donne confiance en soi. C'est se sentir plus outillé, plus valable vis-à-vis des autres, plus agile pour mener sa vie.

Alors ! Et si vous métiez l'humilité de côté un moment, pour aller explorer votre mine d'or personnelle ? Sans aller dans la prétention, mais plutôt en cherchant l'objectivité, comme un détective ou un scientifique. Que savez-vous faire mieux que la moyenne des gens ?

Sachez que les talents sont souvent inconscients, voire perçus comme des défauts. Mais si vous avez les défauts de vos qualités, vous avez forcément, aussi, les qualités de vos défauts ! Si vous êtes émotif, c'est que vous êtes dans le ressenti et l'authenticité. Perfectionniste ? Vous réalisez un travail précis et de qualité. Malvoyant ? Vous avez sûrement une ouïe et un toucher exceptionnels.

Ayez conscience que mettre à jour vos pépites de savoir-faire est riche pour vous, mais aussi pour les autres. Par exemple, savoir tenir un budget là où personne n'est à l'aise avec les chiffres, est un trésor pour votre entourage... Ne pas assumer et mettre en avant cette capacité vous prive de votre épanouissement personnel, mais elle prive aussi les autres de votre précieux apport. Je ne peux que vous inviter, ainsi, à reconnaître et utiliser vos talents : ce n'est pas égoïste ou nombriliste, c'est en fait utile à la collectivité car votre contribution sera plus importante. Et votre réussite ne peut que donner envie et inspirer votre entourage à en faire autant.

Enfin, et en guise de conclusion : se réjouir de ce qu'on a plutôt que souffrir de ce qu'on n'a pas, considérer les acquis plutôt que les manques : n'est-ce pas la clé du bonheur ?

  • Comment faire ?
  • Cherchez des grandes mais aussi des petites choses : l'idée est de vous aider à reconnaître que, oui, vous savez vraiment bien cuisiner, tricoter ou fixer une étagère.
  • Cherchez ce qui est constant dans le temps. Enfant, vous étiez bon en quoi ? Qu'appreniez-vous le plus vite ? Le vélo, les sciences ou l'art des compromis ?
  • Remplacez au besoin "talent" par : capacité, compétence, savoir-faire, aptitude, qualité, point fort... selon ce qui vous met à l'aise.
  • Cherchez aussi les atouts qui se cachent derrière vos défauts.
  • Pour objectiver, il vous sera utile – et instructif ! – de demander à des proches qui vous apprécient, les qualités qu'ils vous reconnaissent. Vous serez agréablement surpris et ce peut être l'occasion d'un bel échange avec les personnes de votre entourage qui sont importantes pour vous. Profitez-en pour leur dire ce que vous appréciez chez elles...
Commentaire récent pour cet article - Voir tous les les commentaires
  • UGEUX
    UGEUX a écrit #
    C'est un beau thème, trouver ces pépites d'or. En entreprise, ce sont les coach qui aident à ce découvrir. Moi a certaines période
Modifié le
Lectures : 1017 Commentaires

L'amour de soi

Posté par le dans Développement Personnel

L'amour de soi par Lise Bourbeau

"L'amour de soi, c'est s'aimer inconditionnellement, s'accepter tel qu'on est dans le moment. Il implique d'accepter toutes les parties en soi, surtout celles qui ne font pas notre affaire ou celles qui nous font parfois souffrir, en reconnaissant que c'est nous-même qui les avons créées, croyant qu'elles nous seraient utiles.

S'aimer, c'est reconnaître qu'on évolue en tant qu'humain, c'est-à-dire que tout est temporaire. C'est accepter que nos limites, nos peurs, nos faiblesses, nos culpabilités, nos croyances, nos désirs de vivre certaines expériences, nos goûts, nos talents évoluent sans cesse et qu'ils peuvent être différents de ceux des autres. Ça demande de les accepter, surtout sans se juger ni se critiquer lorsqu'on n'est pas d'accord avec le fait d'être ainsi.

S'aimer, c'est reconnaître l'être spécial qu'on est, même si on n'a pas encore atteint notre idéal. S'aimer, c'est savoir au fond de son cœur qu'on agit toujours au meilleur de notre connaissance, selon nos capacités et nos limites du moment. On est sur terre pour vivre des expériences dans le but de reconnaître qui on est. Il va sans dire qu'on atteindra notre but terrestre quand on sera capable d'accepter chacune des différentes façons qu'on a d'aimer et de s'exprimer. Pour accepter ainsi, on doit apprendre à constater ce qui se passe, à tout observer, y compris nos comportements, et se donner le droit d'être tel qu'on est. L'amour dit toujours oui sans résistance, sans condition. Une personne qui ne s'aime pas se critique, se contrôle et ne croit pas en elle. Elle en oublie son essence, qui elle est véritablement, c'est-à-dire un être spirituel qui habite temporairement dans un corps de matière, un être merveilleux qui agit au meilleur de sa connaissance, de sa conscience et de ses limites. Elle s'identifie plutôt aux personnalités qu'elle a créées mentalement, qui ne sont en fait que des illusions. Toutes les situations et les événements qu surviennent dans notre vie existent pour nous permettre de nous aimer toujours un peu plus chaque jour. Il y a plusieurs moyens d'apprendre à s'aimer, le premier étant de devenir conscient de qui on est véritablement : nos qualités de cœur, notre générosité, nos multiples talents, notre capacité d'aider, d'accepter, d'écouter, de comprendre, et surtout notre grand pouvoir de créer et de rechercher sans cesse l'amélioration de notre être. L'amour véritable est d'essence spirituelle. Il représente l'énergie de fusion entre tout ce qui vit. On le considère comme le remède le plus rapide et efficace pour toute guérison physique, émotionnelle et mentale... "

Sources Lise Bourbeau et Micheline St-Jacques via L'âme agit de l'uni-vers

Modifié le
Lectures : 1242 Commentaires

La relaxation du bonhomme de neige

Posté par le dans Développement Personnel

S’imaginer bonhomme de neige… au coin du feu. Un guide de relaxation d’hiver pour enfants, adolescents et adultes. Pour fondre dans la vie et se retrouver différemment.

 

Modifié le

Lorsque l'on prend une photo, nous faisons des choix:

Le 1e est de prendre telle chose plutôt qu'une autre. Nous parlons de cadrage, de champ, de hors champ et donc de point de vue.

Le 2e choix consiste à prendre l'élément soit tel qu'il est en apparence, en restant dans sa dimension "réelle"» ; soit de détourner cet élément pour révéler un autre de ces aspects, une autre de ses dimensions.

D’un côté, nous restons sur sa surface ; de l’autre, nous entrons dans ce qu’il contient.

Pourquoi faire de la photo ? Parfois cette dimension cachée n’est pas visible d’un simple regard. Alors nous pouvons nous aider d’outils.

La photographie aide à percevoir les choses autrement car l’objectif ne traduit pas l’image de la même manière que notre œil. Il agrandit, il peut parfois déformer, changer la lumière, les couleurs, révéler la texture,…

Révéler LE grain de sable parmi tous les autres !

La magie se traduit à mon sens lorsque l’on parvient à révéler un monde nouveau. Un objet peut ainsi raconter une toute autre histoire et souvent la notre.

Nous pouvons aussi apprendre à nous positionner, en changeant physiquement de place et donc de point de vue pour trouver de nouveaux chemins. Ils nous permettent d’accéder à l’essence des éléments qui nous entourent. De là, nous percevons aussi une nouvelle dimension de nous-même.

La photographie n’est donc pas seulement l’art de montrer de belles choses, de bien cadrer, de gérer les contrastes et la lumière ; elle est aussi une possibilité de faire de nouvelles rencontres avec soi, les autres et/ou notre environnement !

Je vous donne l’exemple de la photo que vous pouvez voir dans cet article. Il s’agit d’une photo tirée de la série Galaxie bleue.

Que percevez-vous ? Où cette photo a-t-elle été prise ? Tient-elle du monde « réel » ou du monde « invisible » ?

Et bien les 2 à la fois. L’objet photographié appartient au monde « réel » mais l’image en elle- même mène « ailleurs ». Elle traduit mon envie d’élévation, de voyage, d’accès à une part de moi qui me semblait impalpable: un univers intérieur empli de lumière et de couleur, un lieu reposant et ressourçant où il est possible de respirer, de méditer et d’apaiser mon mental.

Chacun d’entre vous peut découvrir cette part invisible.

La photographie apprend également qu’avec peu nous pouvons faire beaucoup !

Certains d’entre vous vont peut être se dire : je n’ai jamais fait de photo, je ne suis pas photographe… Rassurez-vous, cela n’est pas un problème.

Prenez simplement votre appareil. Sortez dans votre jardin, parcourez-le à travers votre objectif et partez ainsi à la découverte de votre jardin intérieur.

Alors tous à vos appareils, que l’exploration commence pour certains et continue pour d’autres !

 

Alix-Anne Salembien

www.lantrouvert.com

Photo tirée de la série Galaxie Bleue
© Alix-Anne Salembien, Galaxie Bleue, 2007
Modifié le
Lectures : 2173 Commentaires

EasyBlog Archive

EasyBlog Latest Blogs

Marche santé bien être et séance Qi Gong
La Vie de l'Asso
affiche-Qi-gong.pdf L'association SANTE BIEN ETRE de Jujurieux en collaboration avec Martine JOUVE, organise une marche de santé et une séance de QI GONG le dimanche 26 novembre 2017 de 10h00 à 12h30. Rendez-vous à la Maison des sociétés, rue Claude Joseph Bonnet 01640 JUJURIEUX. Inscriptions au 06 08 92 69 00 auprès de Martine JOUVE enseignante F...
Continue Reading...
Être DANS l'activité
Education - Famille
Il est essentiel que l'enfant soit DANS l'activité afin qu'il monopolise pleinement ses circuits neuronaux. Les travaux scientifiques nous apprennent que ses circuits sont davantage actifs lorsque l'enfant est dans un rêve que lorsqu'il répond à une consigne simple. Lorsque l'enfant est DANS l'activité, il est ni excité, ni résistant, ni dispersé, ...
Continue Reading...
Heartspeak pour la première fois en France!
La Vie de l'Asso
Nous avons la chance d'accueillir pour la première fois en France le Dr Anne Jensen, créatrice de la méthode de réduction du stress et guérison émotionnelle Heartspeak ("le coeur parle").  Initialement chiropracticienne, elle a ensuite étudié le sport et la psychologie, puis réalisé un doctorat à Oxford sur le lien entre stress, émotions, san...
Continue Reading...
Déscolarisation : la solution ?
Education - Famille
Il existe bien des articles et vidéos pour analyser les travers du système éducatif, notamment par le célèbre Ken Robinson à TED, ou dans cette animation, ou sur ce blog. Ce ne sera pas la finalité de cet article. Ici, le but est de recencer les parents qui pensent à la déscolarisation de leur(s) enfant(s), du fait que les systèmes...
Continue Reading...