• Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Pour trouver l’origine de la forme institutionnelle de l’école d’aujourd’hui, il faut remonter au XVIIème siècle et à la querelle qui opposait la méthode mutuelle à la méthode simultanée sous la Restauration.

La méthode mutuelle est importée d'outre-manche et portée par des libéraux protestants : ceux qui savent enseignent à d'autres, qui à leur tour enseignent à d'autres et ainsi de suite dans des groupes de plus en plus petits. Un seul maître est nécessaire pour faire fonctionner une école dont la capacité d'accueil n'est limitée que par l'espace lié à l'architecture du batiment (jusqu'à plus de 800 élèves).

La méthode simultanée est défendue par des conservateurs catholiques soucieux de respecter l'enseignement de Jean Baptiste de La Salle, ecclésiastique français. Les maîtres enseignent à des apprenants qui restent apprenants, 1 maître par classe.

Malgré l'efficacité et la popularité de la méthode mutuelle, François Guizot, ministre de l'instruction publique, choisit la méthode simultanée dans la loi de 1833 qui fera doubler le nombre d'écoles primaires. Trop subversive et efficace, la méthode mutuelle permettait à des ouvriers de devenir actifs dans les mouvements contestataires et il était inconvenant que chacun puisse devenir maître à son tour.

Ce choix garantissait donc une finalité jugée essentielle à cette époque :

"Éduquer les enfants, et pas seulement les instruire, en transmettant des valeurs morales portées en acte par la présence continue d'un maître."
** On peut dire que la finalité excluait le multiâge. **

50 ans plus tard Jules Ferry assoit l’école publique telle elle est encore, il reprend le même modèle de Jean Baptiste de La Salle modifiant légèrement la finalité de sorte à contrecarrer l’influence de l’Église en ajoutant la valeur de la laïcité.

* C'est toujours la finalité qui empêche le multiâge. *

Aujourd'hui, nous nous rendons compte sur le terrain que le système éducatif serait beaucoup plus efficace si les apprenants étaient dans des conditions leur permettant à leur tour d'enseigner, ce qu'on sait finalement depuis plusieurs siècles. Les structures "multi-âge" favorisent ce double-rôle chez l'enfant : apprenant et enseignant.

Nous sommes nombreux à vouloir et à demander une autre finalité du système éducatif pour nos enfants :

"Contribuer à la construction des enfants en adultes autonomes et épanouis ayant pu développer toutes leurs potentialités et aptes à s’emparer de leur vie dans la cité et dans la société."

 

Pour davantage d'informations sur le multi-âge, http://ruelen.fr/cisev/themes/multiage.php

Modifié le
Lectures : 366 Commentaires
Posté par le dans Education - Famille

Oyé Oyé c'est bientôt la rentrée des ateliers !!

 

1 - Parler pour que les enfants/ados écoutent et Ecouter pour que les enfants/ados parlent - Les habilités de communication d'Adele FABER & Elaine MAZLISH

>> 2 sessions pour les parents d'enfants de 0 à 12 ans (Animation: Bénévoles formées).

Session du mardi soir: 3 et 17 octobre, 7 et 21 novembre, 5 et 19 décembre et 9 janvier. De 20h30 à 22h30. Plus de détails ICI

Session du jeudi soir: 5 et 19 octobre, 9 et 23 novembre, 7 et 21 décembre et 11 janvier. De 20h30 à 22h30. Plus de détails ICI

 

>>  La session pour les parents d'ADOS (Animation: Justine VERDIER, Psychologue) est reportée à début 2018

 

2 - Frères et soeurs sans rivalité - Les habilités de communication d'Adele FABER & Elaine MAZLISH

S'adressant aux parents qui ont plus d'un enfant, cet atelier de 6 rencontres de 2h présente des outils pour atténuer la rivalité qui oppose souvent les enfants.

Comment faire pour en finir avec les disputes, les chamailleries, les moqueries qui pèsent lourdement sur la vie familiale ?

Cet atelier s'avère également utile pour les adultes qui travaillent avec des groupes d'enfants (garderies, crèches, maternelles, classes primaires et secondaires, camps de vacances, etc.)

 

Dates prévues à ce jour: Jeudis soirs de 19h30 à 21h30 : les 5 et 19 octobre, 9 et 30 novembre, 7 décembre 2017 et 11 janvier 208 pour l'atelier BILAN

Coût: 70 euros les 7 ateliers de 2H (livret compris mais livres qui sont à lire entre 2 ateliers non compris) - Payable en 2 fois.

Animation: Bénévole formée

Vous pouvez réserver votre place dès à présent !

 

3 - Stage de Communication Non Violente - Certifiant - Niveau 1

L'enseignement de la CNV se fait comme une introduction à une nouvelle langue. C'est un processus simple qui vous permettra de mieux vivre avec vous-même et avec les autres.

Selon Marshall Rosenberg, " la Communication NonViolente, c'est la combinaison d'un langage, d'une façon de penser et d'un savoir-faire en communication"

Les modules de base (3 en tout) permettent de commencer à expérimenter et à mettre en pratique le processus CNV, dans son quotidien.

Aucun pré-requis n'est requis pour démarrer cette formation.

Le module 1 comprend :

- la présentation du processus,

- vous apprend à clarifier puis exprimer ce qui se passe en vous ;

- vous enseigne les 4 manières de recevoir un message ;

- vous apprend à exprimer un remerciement.

Animation: Michelle ROSSO

Date:  Samedi 14 et dimanche 15 octobre 2017

Coût: 220 euros (ce prix pourra être revu à la baisse selon le nombre de participants)

 

4-  Stage de Communication Non Violente - Certifiant - Niveau 2

Le module 2 comprend :

- apprendre à pratiquer l'auto-empathie

- pratiquer l'écoute empathique de ce qui se passe chez l'autre ;

établir un lien avec l'autre en formulant une demande ;

- la danse du dialogue.

Animation: Michelle ROSSO

Date:  Samedi 16 et dimanche 17 décembre 2017

Coût: 220 euros (ce prix pourra être revu à la baisse selon le nombre de participants)

 

5-  Conférences

Une conférence sur les effets de notre alimentation, la qualité de l'air, les produits cosmétiques et ménager sur notre santé et celle de nos enfants vous sera proposée en novembre 2017.

Des autres sont en gestation.... A suivre donc !

 

Nous ajouterons d'autres évènements dès qu'ils seront mieux définis; en attendant n'hésitez pas à faire circuler l'information et à vous inscrire !

Modifié le
Lectures : 714 Commentaires

Finalité et multiâge corrélés

Posté par le dans Education - Famille

Pour trouver l’origine de la forme institutionnelle de l’école d’aujourd’hui, il faut remonter au XVIIème siècle et à la querelle qui opposait la méthode mutuelle à la méthode simultanée sous la Restauration.

La méthode mutuelle est importée d'outre-manche et portée par des libéraux protestants : ceux qui savent enseignent à d'autres, qui à leur tour enseignent à d'autres et ainsi de suite dans des groupes de plus en plus petits. Un seul maître est nécessaire pour faire fonctionner une école dont la capacité d'accueil n'est limitée que par l'espace lié à l'architecture du batiment (jusqu'à plus de 800 élèves).

La méthode simultanée est défendue par des conservateurs catholiques soucieux de respecter l'enseignement de Jean Baptiste de La Salle, ecclésiastique français. Les maîtres enseignent à des apprenants qui restent apprenants, 1 maître par classe.

Malgré l'efficacité et la popularité de la méthode mutuelle, François Guizot, ministre de l'instruction publique, choisit la méthode simultanée dans la loi de 1833 qui fera doubler le nombre d'écoles primaires. Trop subversive et efficace, la méthode mutuelle permettait à des ouvriers de devenir actifs dans les mouvements contestataires et il était inconvenant que chacun puisse devenir maître à son tour.

Ce choix garantissait donc une finalité jugée essentielle à cette époque :

"Éduquer les enfants, et pas seulement les instruire, en transmettant des valeurs morales portées en acte par la présence continue d'un maître."
** On peut dire que la finalité excluait le multiâge. **

50 ans plus tard Jules Ferry assoit l’école publique telle elle est encore, il reprend le même modèle de Jean Baptiste de La Salle modifiant légèrement la finalité de sorte à contrecarrer l’influence de l’Église en ajoutant la valeur de la laïcité.

* C'est toujours la finalité qui empêche le multiâge. *

Aujourd'hui, nous nous rendons compte sur le terrain que le système éducatif serait beaucoup plus efficace si les apprenants étaient dans des conditions leur permettant à leur tour d'enseigner, ce qu'on sait finalement depuis plusieurs siècles. Les structures "multi-âge" favorisent ce double-rôle chez l'enfant : apprenant et enseignant.

Nous sommes nombreux à vouloir et à demander une autre finalité du système éducatif pour nos enfants :

"Contribuer à la construction des enfants en adultes autonomes et épanouis ayant pu développer toutes leurs potentialités et aptes à s’emparer de leur vie dans la cité et dans la société."

Modifié le
Lectures : 242 Commentaires

COMPTE-RENDU

CONFERENCE DE NATHALIE GOUJON

DE CHAGRIN D'ECOLE

LE 30 MARS 2017

ORGANISEE AVEC LA CAFE DES PARENTS

ET AMBERIEU ALTERNATIVES

Qu'est ce que Chagrin d'école?

Chagrin d'école est à la fois un centre de formation et de consultation liées au problèmes scolaires.

On distingue 3 types de violences scolaires

- celles en rapport avec les relations (qui est ici le thème de ce soir)

- celles en rapport avec les problématiques d'apprentissage

- celles des enseignants en difficultés

Les thérapies mises en pratique en cabinet sont basées sur le modèle de Palo Alto. Ce sont des thérapies brèves (environ 4 séances) de psycho-praticiens.

La prévention est utile quand il n'y a pas de situations de harcèlement avéré.

Cependant dans les situations de souffrances rencontrées dans ces cabinets, elle ne suffit plus.Elle est même néfaste car elle renforce le rôle de l'agressé (qui est infantilisé du fait qu'il est besoin d'adultes pour résoudre ses problèmes)et de l'agresseur (qui ne subit jamais les conséquences de ses actes et qui en sort grandit).

Il a fallu inventer un autre modèle de communication.

Les propositions

  • ce qui ne marche pas

L'une des 1ères questions posées à l'enfant victime de violence à l'école est de savoir ce qu'il a fait pour que faire cesser le harcèlement.

Souvent les enfants ont essayé la discussion « Arrête » ou alors la fuite.

Or ces propositions renforce la situation de harcèlement car le bourreau se sent tout puissant.

La question souvent posée par la personne victime de harcèlement est : « Pourquoi moi ? »

En fait, le harcèlement marche parce que la personne repérée est vulnérable.

On distingue 3 causes de vulnérabilité :

- une faille ou une fragilité à un moment donné

- une vision du monde particulière

- du fait de l'intervention d'un adulte

Quand le problème est réglé par un adulte, cela renforce la fragilité de la personne harcelée. Elle est considérée comme quelqu'un qui ne sait pas s'en sortir seul. Au mieux la situation en intervenant, se cristallise au pire en s'amplifie.

Il y a 2 types de popularité : le type « Lady Di » et le type Nelly Olson qui elle assoit son autorité en torturant.

La situation de harcèlement a lieu quand il y a rencontre entre ces 2 types de popularité.

Dans le cabinet une des formules prononcées pour montrer à l'enfant que l situation n'est pas immuable est « Ca (le harcèlement) marche.... pour l'instant ! »

  • la nouvelle proposition : la flèche

La solution proposée par Chagrin d'école est de produire un effet boomerang.

Il s'agit de se servir de ce qu'a dit le harceleur pour renvoyer d'une manière élégante et répulsive (toujours pour se défendre). La morale ne suffisant pas : il faut toujours un élément répulsif pour le harceleur s'arrête. Les solutions de fuite ou de réponses du type « Arrête », ne marchent pas car il n'y a pas de conséquences directes sur le harceleur. Alors pourquoi arrêterait-il ?

Cette phrase formulée par le harcelé est appelée une flèche.

La flèche est une stratégie verbale qui a pour but de fragiliser la popularité de celui qui harcèle.

Dans plus de la moitié des cas, cette flèche n'a pas à être formulée simplement du fait que la posture du harcelé avait changé !

Pour opérer ce changement, il faut donc entreprendre un virage à 180°.

La formule de la flèche comprend donc 2 éléments :

- on reformule la brimade de l'autre « oui je suis grosse »

- on lance un pointe qui affaiblit la position de l'autre « mais moi si je veux maigrir j'ai la possibilité de le faire tandis que toi avec tu ne peux pas …...

La personne qui harcèle doit comprendre par la flèche que si elle continue elle n'aura qu'à contempler les conséquences de ses actes.

On considère que la flèche est comme une prise de judo où l'on se sert de la puissance de l'autre pour le déséquilibrer.

Une fois que le flèche est crée , l'enfant doit t s’entraîner à la verbaliser.

Puis se préparer aux conséquences : que va pouvoir rétorquer l'autre une fois le moment de déstabilisation passé ! Il faut trouver ce qu'il pourrait répondre pour ne pas se sentir démuni.

La flèche a ce double impact

- il permet à la personne harcelée de ne plus rester dans sa position de victime et de reprendre un nouveau départ

- il permet à la personne qui harcèle de se rendre compte qu'il n'est pas tout puissant.

Pour aider les enfants à parler :

- promettre qu'on ne fera rien sans son accord et tenir cette parole.

- leur faire visionner la conférence Ted'x d'Emmanuelle Piquet

bibliographie

Emmanuelle Piquet Te laisse pas faire (à destination des adultes)

Emmanuelle Piquet Je me défends tout seul(à destination des enfants)

Modifié le
Lectures : 359 Commentaires

Bonjour à tous,

Une nouvelle association nommée « Libre Pas’sage »  vient de naître dans le Haut Bugey. A l’initiative d’Olivier BAGES-LIMOGES et Jacqueline SIMONET, psychologues, des professionnels  et des particuliers concernés par la petite enfance se réunissent une fois par mois depuis septembre 2016 entre Oyonnax et Nantua autour du projet de la création d’un Lieu d’Accueil Enfant–Parent (LAEP). Un LAEP est une structure agréée par la CAF sur le modèle de la Maison Verte fondée par Françoise Dolto. Libre Pas’sage s’inspire également de l’approche d’Emmi Pikler et de son institut Loczy : motricité libre, autonomie, bienveillance en sont des maîtres mots.

Une première présentation du projet  s’est faite autour du film ‘Lóczy, une école de civilisation’’ de Bernard MARTINO, un long métrage documentaire sur la célèbre pouponnière Lóczy à Budapest (Hongrie), également connue sous le nom d’Institut Pikler. Les nombreuses personnes présentes à la séance ont participé activement au débat qui a suivi.

Le Lieu d’Accueil Enfant-Parent « Libre Pas’sage »* ouvrirait ses portes à tout enfant du Haut Bugey, de la naissance à 4 ans, accompagné d’un parent, pour quelques minutes à 3 heures, une à deux fois par semaine.  Les visites du LAEP ‘’La Chenaillette’’ de Saint Genis Pouilly, très reconnu sur son secteur, et de l’espace Petite Enfance ‘’Pierrot et Colombine’’ de Hauteville Lompnes,ont conforté le groupe dans ce projet ambitieux en direction de la population du bassin haut-bugiste.

Au fil des rencontres, le projet se précise. Cependant, le groupe porteur est restreint et de nouveaux bénévoles seraient les bienvenus pour accompagner la réflexion et la réalisation de ce projet: recherche de partenariats et de financements, de locaux, d’accueillants, mise en place d’un cadre de formation et de supervision, etc.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour avoir plus d’informations sur le projet ou pour nous rejoindre dans cette aventure. Que vous soyez parents, grands-parents, professionnels de la petite enfance, ou simplement intéressés, toutes les forces vives sont les bienvenues !

*‘’Libre Pas’sage’’ : Un projet, une association, un lieu...

Libre d’entrer, de rester, de partir, de revenir.

Libre de parler entre enfants, entre adultes, entre tous.

Libre de se taire, d’observer et même de dormir, de penser, de rêver…

 

Libre comme motricité libre.

Libre de se mouvoir.

Libre d’explorer l’espace, son corps, les objets, le monde, la relation à l’Autre.

Libre de faire, de ne pas faire,

Libre d’être soi.

 

Pas comme ’’premiers pas ‘’,

Comme ‘’palier’’.

 Pas comme ‘’pas comme ailleurs’’ !

 

Pas’sage comme un passage, comme une étape, comme un havre.

Libre comme l’explorateur ‘’pas toujours sage’’ !

Une alternative, une conversion, une pause…

La prochaine rencontre aura lieu :

le lundi 20 février 2017

à 19h

au PRE (programme de réussite éducative),

91 route de Verdun, à Oyonnax

Je suis bien consciente que l’annonce est fort tardive, et compte bien revenir vers vous dans de meilleurs délais pour les prochaines rencontres ! Je vous remercie de votre compréhension.

Pour Libre Pas'sage

Christelle M : 06.81.30.86.25

Mots clés: Education enfant famille
Modifié le
Lectures : 568 Commentaires

EasyBlog Archive

EasyBlog Latest Blogs

Vive le multiâge et que vive le multi-âge !
Education - Famille
Pour trouver l’origine de la forme institutionnelle de l’école d’aujourd’hui, il faut remonter au XVIIème siècle et à la querelle qui opposait la méthode mutuelle à la méthode simultanée sous la Restauration. La méthode mutuelle est importée d'outre-manche et portée par des libéraux protestants : ceux qui savent enseignent à d'autres, qui à leur t...
Continue Reading...
La rentrée se prépare...
Education - Famille
Oyé Oyé c'est bientôt la rentrée des ateliers !!   1 - Parler pour que les enfants/ados écoutent et Ecouter pour que les enfants/ados parlent - Les habilités de communication d'Adele FABER & Elaine MAZLISH >> 2 sessions pour les parents d'enfants de 0 à 12 ans (Animation: Bénévoles formées). Session du mardi soir: 3 et 17 octobre...
Continue Reading...
Finalité et multiâge corrélés
Education - Famille
Pour trouver l’origine de la forme institutionnelle de l’école d’aujourd’hui, il faut remonter au XVIIème siècle et à la querelle qui opposait la méthode mutuelle à la méthode simultanée sous la Restauration. La méthode mutuelle est importée d'outre-manche et portée par des libéraux protestants : ceux qui savent enseignent à d'autres, qui à leur t...
Continue Reading...
Habitat participatif Journans
Société
Objet: [habitat participatif] Journans : actus & rencontres à venir Bonsoir, Une première visite a rassemblé plusieurs personnes intéressées par le projet. Suivie d'un temps d'échange convivial, elle a permis de poser quelques questionnements et les prémices d'un chemin ensemble.  OÙ EN SOMMES-NOUS ? 10 foyers ont manifesté leur enthous...
Continue Reading...
COMPTE-RENDU CONFERENCE DE JEAN FRANCOIS LAURENT Gestion des émotions et précocité le 13 avril 2017
La Vie de l'Asso
un climat de bienveillance Pour commencer, la conférence, Jean-François Laurent nous indique qu'il y a un aspect génétique à la précocité. D'après les spécialistes, tous les enfants dont la précocité est avéré ont au moins un de leur parent qui l'est également. On ne peut plus faire semblant de ne pas connaître l'intérêt des neurosciences. Les ét...
Continue Reading...

EasyBlog Showcase

  • La rentrée se prépare...

    Oyé Oyé c'est bientôt la rentrée des ateliers !!   1 - Parler pour que les enfants/ados écoutent et Ecouter pour que les enfants/ados parlent - Les habilités de communication d'Adele FABER & ...

    by Juliette Belin
    dimanche, 04 juin 2017
View more featured blog entries
1